Fields of Battle – Lands of Peace 14-18

Une (autre) bonne raison d’aller se promener à St James’ Park

Pour les touristes c’est un passage incontournable, pour les londoniens c’est un lieu qu’on aurait justement tendance à éviter, et pourtant voici une excellente raison d’aller se promener à St James’s Park ces temps-ci.

La singulière exposition extérieure « Fields of Battle – Lands of Peace 14-18 » s’y tient jusqu’au 11 novembre 2014.

C’est une exposition du photo-journaliste Michael St Maur Sheil qui a passé 7 ans à arpenter ce qu’il y a un siècle étaient des lieux de batailles atroces aux paysages ravagés et désolants.

Quand je suis tombée sur cette exposition alors que je traversais le parc le nez sur mon téléphone, je ne savais pas de quoi il s’agissait.

Intriguée, j’ai immédiatement été touchée par la beauté des photos, enchantée par la lumière, happée par la tranquillité et la paix qui se dégageaient de ces paysages fantastiques, j’ai fait une pause, rangé mon portable et me suis laissée emmener.

Et puis j’ai tiqué sur un cliché: des sillons qui m’ont un peu trop rappelé des tranchées, mais pas comme ce que j’ai pu voir, pas comme ce que l’on en connaît: ils serpentaient dans un océan de verdure, esquissant un dessin sur un canvas de toute beauté. Beauté qui tout à coup me dérangeait, puis j’ai eu la confirmation: sur ce paysage magnifique, comme surtout ceux exposés, avait inutilement coulé le sang de nos grands-parents…

Connaître l’histoire des paysages honorés par ces photographies rend ces dernières encore plus appréciables:la nature, la vie à repris ses droits et je le perçois comme un message d’espoir et trouve le titre de l’exposition très bien trouvé.

20140813_140853

20140813_140827

« Sponsored by The Royal British Legion, and by kind permission of the
Royal Parks, Fields of Battle is now on display directly opposite Horse Guards, adjacent to the Guards Memorial until Armistice Day on November 11th. »

http://www.fieldsofbattle1418.org/

Publicités